|

Concours de Dessin à Pakadjuma : Une Collaboration Artistique pour l’Épanouissement des Enfants

Le vendredi 7 juin 2024, j’ai eu l’honneur d’être invité au cabinet de Maître Eliane Kibubi. Bien que je sois avocat de profession, c’est en tant qu’artiste que j’ai été sollicité pour cette rencontre. Maître Eliane, présidente de la Fondation Pakadjuma, m’a invité pour discuter de l’organisation d’un concours de dessin à l’occasion de la fête de l’enfant africain, prévue pour le lundi 17 juin 2024.

La Fondation Pakadjuma Résilience est une association caritative dédiée à l’assistance et à l’aide humanitaire dans le quartier de Pakadjuma, un bidonville de Kinshasa. La fondation s’efforce de soutenir et d’accompagner les femmes en leur enseignant les bases de l’entrepreneuriat, de l’économie domestique, de l’hygiène corporelle, et de la planification familiale, parmi d’autres initiatives. La mission de la fondation s’étend à la formation et à l’autonomisation des habitants de Pakadjuma, avec une vision de s’étendre à d’autres bidonvilles de Kinshasa.

Collaboration avec l’Atelier Monzari

Lors de notre rencontre, Maître Eliane m’a exposé les détails du concours de dessin et m’a proposé de collaborer avec l’artiste Milaire pour encadrer les enfants participants. Nous avions pour mission de les coacher, de superviser le concours et de juger les œuvres réalisées.

Au nom de l’Atelier Monzari, j’ai accepté cette mission avec enthousiasme. Nous avons discuté de plusieurs initiatives à long terme, notamment l’accompagnement des jeunes talents de Pakadjuma, leur participation à l’exposition Racines, et d’autres opportunités visant à favoriser leur épanouissement artistique.

Visite à Pakadjuma

Le dimanche précédant le concours, nous avons tenu une réunion finale avec l’artiste Milaire et Jardy Ndombasi, qui représentait l’Atelier Monzari. Nous avons finalisé les détails du scénario et les aspects organisationnels du concours.

Le jour du concours, nous avons été accueillis chaleureusement par les enfants de Pakadjuma, tous impatients de montrer leurs talents. Parmi les invités, l’honorable rapporteur, le professeur Ndoli, et des journalistes de la chaîne nationale RTNC étaient présents.

Déroulement et Impact du Concours

Le concours s’est déroulé sans accroc. Le choix des gagnants a été difficile, mais après une délibération minutieuse, nous avons primé les trois meilleurs dessins. Le professeur Ndoli a félicité les enfants pour leur créativité et leur engagement.

Remerciements

Je tiens à remercier la Fondation Pakadjuma pour cette opportunité exceptionnelle. Grâce à leur vision et à leur dévouement, nous avons pu offrir à ces enfants une plateforme pour exprimer leur talent. Un grand merci à l’artiste Milaire pour son soutien indispensable et à Jardy Ndombasi pour sa représentation exemplaire de l’Atelier Monzari.

Conclusion

L’éducation et la culture sont intrinsèquement liées. À travers l’art, nous pouvons mieux communiquer avec les enfants, comprendre leurs besoins profonds et les aider à s’épanouir. J’espère continuer à travailler avec les enfants de Pakadjuma et, qui sait, peut-être qu’ils m’offriront un portrait la prochaine fois.

Pour plus d’informations, contactez la Fondation Pakadjuma :

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *