Abigael

FURAHA

Depuis son enfance, Abigaël était une fille timide, renfermée et introvertie, ce qui lui causait des difficultés à s’intégrer. Pour communiquer et se défouler, elle a trouvé refuge dans l’art. Le dessin était son passe-temps favori depuis petite.

Actuellement étudiante en coupe couture, Abigaël a acquis ses premières bases en dessin lors de ses études en modélisme, tout en effectuant des recherches personnelles sur internet. Elle a appris seule jusqu’à ce qu’elle rencontre l’artiste Monzari.

Le croquis de mode et le manga sont les styles de dessin qu’Abigaël affectionne particulièrement, ainsi que tout ce qui permet de ressentir la beauté dans l’art.

Abigaël a rencontré Monzari sur les réseaux sociaux. Il était tellement populaire qu’elle a eu la chance de le voir pour la première fois lors de l’exposition de Liyolo.

Pour Abigaël, l’art est avant tout un moyen d’expression, de dire haut et fort le fond de ses pensées à travers l’art graphique et toucher les cœurs.

Son objectif est d’exceller dans un domaine où l’on voit peu de femmes exceller, mais aussi de faire comprendre à toutes les personnes remplies de talents que c’est possible de réaliser leurs rêves en travaillant dur. Elle veut que les gens comprennent que l’artiste ne se limite pas au look ou même aux apparences, mais demande de l’intelligence.

Abigaël est également membre du collectif des artistes engagés du Centre Culturel Andrée Blouin, où elle trouve un espace pour exprimer sa créativité et échanger avec d’autres artistes passionnés.

Expositions:

  • -Mama Africa, 2024, Exposition collective, Centre culturel Andrée Blouin, Kinshasa-RDC
Cliquez ici
Voulez vous passer une commande?🤗
Bonjour
On peut discuter? 🤗